اشترك في النشرة الإخبارية لاستقبال المقالات الجديدة

الثلاثاء، 20 أغسطس، 2013

Biographie de Imad Hamdi (عماد حمدي)


L’une des figures phare du cinéma égyptien ancien. Acteur égyptien, de son nom complet, Mohamad Imad Addine Hamdi, né en 1905. Il va régner en maitre sur le cinéma de son époque et restera le héros des films romantiques sur plus de 3 décennies, des années quarante à fin soixante du siècle dernier. Contrairement à beaucoup, même plus âgé il va encore participer dans de nombreux films des années soixante-dix et début quatre-vingt.





Son jeu tranquille, précis et naturel, sa voix chaude et rassurante, sa prestance et son style du gentleman chic et viril vont le favoriser pour des premiers rôles. On comprendra aisément alors qu’il eut plus souvent à incarner des personnages plutôt de bourgeois, d’intellectuel ou du monarque. Sa filmographie reste ainsi des plus impressionnantes. Il va même se retrouver à tourner certaines années plus de dix films à la fois. Il accompagnera à l’affiche presque toutes les grandes stars féminines de cette époque, depuis Leila Mourad, Faten Hamama à Souad Houssni passant par Chadia, Hind Rostom et bien d’autres encore. Il va ainsi se caractériser par sa longévité exceptionnelle en tant qu’acteur premier à l’affiche.




Il fut remarqué par un des artistes célèbres de l’époque Abd-Alwarith Assr. Avec lui il apprit la comédie alors qu’il n’était encore qu’un élève à l’école.


Il va apparaitre la première fois dans le film "Ayda" en 1942, puis encore dans "Le marché noir" (El souk El-Saouda) en 1945. C’est ce rôle qui allait lui ouvrir une fois pour toute la grande porte du cinéma.


Parmi ses nombreux Films :


-Al Souk Al Sawdaa (Le Marché noir), 1945.


-Dayman Fe Qalbi (Toujours dans mon coeur), 1946.


-Azhar W Ashwak (Des roses et des épines), 1947.


-Al Wageb (Le devoir) 1948.


-Al Bayt Al Kebeer (La garnde maison), 1949.


-Set El Beyt (La maitresse de maison), 1949.


-Al Sagena Raqam 17 (Le prisonnier N°17), 1949.


-Al Saqr (L'aigle), 1950.


-Demaa Fel Saharaa (larmes dans le désert), 1950.


-Ana al-Madi (Je suis le passé), 1951.


-Wadaan Ya Gharamy (Adieu mon amour), 1951.


-Zohoor Al Eslam (L’apparition de l’islam), 1951.


-Sayyedet Al Qetar (La dame du train), 1952.


-Abeed Al Mal (Les enclaves de L’argent), 1953.


-Nesaa Bela Regal (Une femme sans homme), 1953.


-Al Leqaa Al Akheer(La dernière rencontre), 1953.


-Wafaa, 1953.


-Al Herman (La privation), 1953.


-Aqwa Men Al Hobb (Plus fort que L'amour), 1954.


-Aathar Fel Remal (Des traces dans le sable), 1954.


-Raqset Al Wadaa(La danse de l’adieu), 1954.


-Aziza 1954.


-Sharaf Al Bent (L’honneur de la fille), 1954.


-Gonon Al Hobb (Les lois de l’amour), 1954.


-Hayah Aw Mout (Vie ou mort) 1954.


-Allah Maana (Dieu est avec nous), 1955.


-Katalt Zawgaty (J’ai tué ma femme), 1955.


-Hobb Wa Eadam (Amour et peine de mort), 1956.


-Al Hobb Al Azeem (Le grand amour), 1957.


-La Anam (Je ne dors pas) 1957.


-Ghareeba (Etrange) 1958.


-Maa Al Ayyam (Avec les jours), 1958.


-Tooba (Repentir) 1958.


-Al Maraa Al Maghoola (La femme inconnue) avec Chadia, 1959.


-Akher Man Yaalam (Le dernier à savoir), 1959.


-Al Mabrook (Le béni), 1959.


-Houda 1959.


-Anna Attahem (J’accuse) 1960.


-Khataya (Les fautes) 1961.


-Les mamlouk, 1962.


-Oum El Aaroussa (La mère de la mariée) en 1963.


-Tartara fawka El Nil (Bavardage sur le Nil), 1971


-El Karnak 1974 .


-Hata Akhir Oumri (jusqu’à la fin de ma vie 1974 .


-Al Moudniboun (Les fautifs), 1976.


-Chahira, 1977


-Badia Messabny, 1978.


-Achiya’a did El KAnoun (Des choses contre la loi) en 1982.


-Al Batiniya en 1981.






Plan personnel
















Il va se marier quatre fois. D’abord avec Fathiya Ahmad, une actrice et danseuse. Ils divorcèrent quelques mois plus tard. Il épousera ensuite l’actrice de théâtre Fathiya Charif en 1946. Elle renoncera à sa carrière pour se consacrer à son foyer et sa famille. Ils auront ensemble un fils, Nadir. Il rencontre Chadia en 1953 dans le "train de la miséricorde", un parcoure en train de certaines villes égyptiennes, emprunté par plusieurs artistes, et destinés à soutenir la révolution. Durant le voyage, sans pouvoir résister, il tombe amoureux de la star naissante, Chadia qu’il épousera après avoir divorcé de sa femme. Une différence d’âge de plus de vingt années les séparait. Ils resteront ensemble trois années avant de se séparer en un commun accord. Ils garderont plus tard, malgré tout, une relation amicale de qualité.













Enfin sa dernière épouse n’est autre que l’actrice Nadia El Joundi . Cette dernière n’était âgée à l’époque d’à peine seize ans. Avec cette fois une différence d’âge plus importante entre époux, quarante ans. Ils auront ensemble un fils, Hicham. Leur mariage va durer treize années avant qu’ils ne se séparent. Imad Hamdi décèdera en 1984 à l’âge de 79 ans.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق

ملحوظة: يمكن لأعضاء المدونة فقط إرسال تعليق.

ساهم بنشر الموقع و لك جزيل الشكر