اشترك في النشرة الإخبارية لاستقبال المقالات الجديدة

السبت، 3 أغسطس، 2013

Biographie de Baligh Hamdi


Baligh Hamdi (7 Octobre 1932 – 17 Septembre 1993) est un compositeur égyptien de talent dont la carrière fut à son apogée durant les années 60 et 70.

Né à Shubra, au Caire, sous le nom de Baligh Abdel Hamid Hamdi Morsi, Baligh Hamdi est le fils d’un professeur de physique qui apprend le piano et le violon à l’âge de neuf ans et s’adonne à l’Oud deux ou trois ans plus tard.

Baligh Hamdi prend la musique au sérieux et étudie sous l’aile de plusieurs professeurs de musique depuis sa tendre enfance jusqu’à une bonne partie de son adolescence. C’est donc à l’âge de 22 ans que Baligh Hamdi devient un musicien professionnel en 1954, délaissant des études de droit qui ne l’intéressent pas outre mesure.

C’est au chant que Baligh Hamdi s’essayera au tout début de sa carrière mais il délaisse bien vite cela afin de se consacrer à la composition. Il rencontre un certain succès au milieu des années 50 mais ce n’est que vers la fin de la décennie que Baligh Hamdi décroche le jackpot avec « El Hob Eih » qu’il compose pour la divaOum Kalsoum. Parmi ses compositions connues à la même époque on citera « Why no » et « Thbinish Be Al Shakl Dah » interprétées par Fayza Ahmed ou encore « Tkhounoh », « El Toba », « Gana El Howa », « Sawah », « Zay El Howa », « Hawel Teftikerni » chantées par Abdelhalim Hafez.

Artiste complet et à la créativité débordante, Baligh Hamdi s’élève rapidement au rang de meilleur compositeur du monde arabe et surtout, l’un des plus prolifiques. Tout au long de sa carrière, Baligh Hamdi verra ses œuvres chantées par Aziza Jalal, Warda, Sabah, Mayada El Hanawi, Shadia, Leila Mourad, Oum Kalsoum, Abdelhalim Hafez et bien d’autres grandes voix de l’époque. Des titres comme « Hakam Alina El Howa » en 1973, « Baid Anak » en 1965, « Kol Lilah We Kol Youm » en 1964, « Fat El Mead » en 1967 et tant d’autres titres qui sont toujours interprétés de nos jours car pourvues de mélodies intemporelles, les compositions de Baligh Hamdi sont immortelles.

Amoureux de son pays et profondément patriote, Baligh Hamdi a composé plusieurs titres en l’honneur de l’Egypte à l’instar de « Ada El Nahar », « Ash Elly Kal », « Abarna El Hazimah », « Fedai », « Besm » dont il a même chanté quelques uns.

L’œuvre de Baligh Hamdi compte également de nombreuses pièces de théâtre, de feuilletons télé et radio ou encore de films à l’image de « Ah Ya Leil Ya Zaman ».

Généreux de son talent, Baligh Hamdi a été à l’origine de la découverte de beaucoup de stars de la chanson du monde arabe comme Afaf Radi.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق

ملحوظة: يمكن لأعضاء المدونة فقط إرسال تعليق.

ساهم بنشر الموقع و لك جزيل الشكر