اشترك في النشرة الإخبارية لاستقبال المقالات الجديدة

الأحد، 25 أغسطس، 2013

Nadia lotfi actrice egyptienne



Actrice égyptienne, de son nom complet Paula Mohamad Chafik. Son père était comptable et la famille habitait dans la ville de Kana dans la région d’El Saïd. C’est à l’âge de dix ans qu’elle va interpréter son premier rôle au théâtre de son école. Mais la petite Nadia va oublier son texte, et cette première expérience en tant que comédienne va la décourager de continuer sur ce chemin. Elle s’intéressera alors au dessein, mais elle aura du mal à le pratiquer comme elle aurait aimé. Son père très conservateur ne va guère lui faciliter la poursuite de cet art. A peine adolescente son voisin, un officier à la marine va l’enlever. La jeune Nadia ne va pas résister et elle va consentir à l’épouser. C’est alors qu’elle put exercer et pratiquer toutes ses hobbies sans conditions ou restrictions comme le dessein, la photographie ou l’écriture. Le hasard va se mêler pour qu’elle revienne à sa première passion. Sa famille va organiser une fête dans la maison d’un ami, le producteur Jhon Khouri. Parmi les convives se trouvait également le producteur Ramssis Najib. Ce dernier va voir en elle l’interprète parfaite du rôle de l’héroïne de son prochain film. C’est alors en 1958 et face à l’acteur Farid Chawki qu’elle va entamer sa carrière d’actrice. Elle enchainera ensuite différents rôles variés dans de nombreux films. Tout au long de sa carrière elle n’hésitera pas à interpréter des rôles difficiles et complexes avec talent. Ainsi parmi les différents films on peut en citer : :
- Un amour éternel' en 1959,
- Les erreurs avec Abdel-Halim Hafiz en 1962,
- Lunette noir en 1963,
- La vie est belle en 1966,
-Les amours d'un fou avec Youssef Chaababan en 1967,
-La caille et L'automne de Naguib Mahfouz et avec Mahmoud Morsy en 1967,
-Mon père est sur L'arbre avec Abdel-Halim Hafiz en 1970,
-Jamais je ne reviendrai en 1975,
-Sur Papier cellophane en 1975,
-Le pére Légitime, son dernier film, en 1988.
Sur un plan personnel

Nadia Lotfi ne va pas s’intéresser seulement aux arts et à son métier d’actrice. Elle va à plusieurs reprises militer et s’impliquer dans différentes causes. Ainsi en 1956 lors de la guerre d’Octobre elle participera en tant qu’infermière au côté des soldats égyptiens. De même qu’elle prendra officiellement position pour la cause palestinienne. Elle va même jusqu’à partir rejoindre les rangs des combattants palestiniens lors de l’invasion de Beyrouth par l’armée israélienne. Elle va filmer elle-même les différentes scènes décrivant ces évènements. Ainsi, durant les deux guerres avec l'état hébreux, celle de 1956 et de 1967, elle partira pour filmer et relever les témoignages des gens sur ce qu’ils ont vécu et vu de la part des troupes israéliennes.
Nadia Lotfi se mariera trois fois. La première ce fut avec son voisin, un officier de la marine. Elle accepta cette union surtout pour échapper au contrôle de son père. De cette union elle aura son unique enfant, un garçon du nom d'Ahmad. Son second mariage, en 1972, fut avec l’ingénieur Ibrahim Sadik. Enfin sa troisième union qui ne durera que très peu, fut de Mohamad Sabri, fondateur de la maison de la presse.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق

ملحوظة: يمكن لأعضاء المدونة فقط إرسال تعليق.

ساهم بنشر الموقع و لك جزيل الشكر